Gods Among Men

Avant que la Ligue ne se crée, les super-héros ne l'étaient pas encore...


    Le Contexte

    Partagez
    avatar
    Eden Doe

    Nombre de messages : 182
    Age : 23
    Date d'inscription : 12/01/2008

    Le Contexte

    Message par Eden Doe le Mer 6 Jan - 15:00

    Dans les médias et sur les réseaux sociaux on ne parle plus que d'eux. De ces êtres aux pouvoirs extraordinaires, des dégâts qu'ils font. Certains laboratoires ce sont même mis à les étudier, ces êtres étranges aux pouvoirs qui dépassent l'entendement. Ils sont vraiment tout ce dont on parle en 2006, on parle de menace, de criminels, des dommages et intérêts à la société... On parle du fait que la police, les militaires et même certaines sociétés privées les pourchassent chaque fois qu'ils apparaissent. Ce que personne ne dit, c'est qu'on en a peur, au plus profond de nous.
    Parce qu'à nos yeux, ce sont des dieux qui marchent parmi les hommes, à couvert derrière une identité secrète. Et ce qu'on tait, c'est que, quelque part, on a peur qu'il y ait bien plus de gens comme ça que ceux que l'on voit à la télé. Que parmi nous, incognito, ce ne soient pas une poignée, mais des milliers d'êtres aux pouvoirs uniques qui se cachent. Et quelque part, on a peur de ce qu'ils pourraient nous faire.

    Mais en attendant, on ne parle pas de super-héros ou de super-vilains. On parle de rumeurs, de criminels, de terroristes qui devraient répondre devant la justice des dégâts qu'ils font. Et si parfois le gouvernement les prend comme mascotte, comme Wonder Woman, parfois on ne les voit que comme un mirage, un nom chuchoté où on ne sait pas s'ils existent vraiment, comme ce prétendu Batman de Gotham. Et vraiment, un type qui s'appelle comme une chauve-souris, ce n'est que peu plausible.

    Mais quand on voit des quartiers de Metropolis à moitié détruits à cause de Superman, même si certains crient qu'il chasse les criminels et amène de la paix, on ne peut que se demander: faut-il vraiment accepter de payer pour la destruction pour une poignée de criminels? Faudrait-il vraiment accepter ces gens aux pouvoirs extraordinaires?
    Et en attendant la réponse à cette question, les autres se cachent. Et l'humanité espère parfois que ce sera pour toujours ainsi.

    Humains ou non, avec ou sans pouvoirs, nos choix comptent tous à l’établissement de notre futur. De ce qui fera que ces êtres extraordinaires soient enfin acceptés parmi nous ou non. Que l'on mène notre planète à sa perte... ou à une nouvelle ère.


    _________________

      La date/heure actuelle est Sam 25 Nov - 8:24